Retour à l'accueil - Logo LAC

EA 7478 | Laboratoire d'automatique de Caen

Accueil > Équipe PaDiCoR > Thème 1 : Observation et Commande des Systèmes à Paramètres Distribués


Thème 1 : Observation et Commande des Systèmes à Paramètres Distribués (SPD)

Cet axe de recherche récent a permis de développer des travaux à caractère fondamental portant sur des systèmes décrits, soit à l'aide d’EDPs seuls, soit par des cascades EDO-EDP connectées en série. L’accent a été particulièrement mis sur des EDPs de type parabolique ou hyperbolique du premier ordre. L'équipe élargit désormais son intérêt au problème de commande. 

Ainsi, en matière d’observation des SPDs, on favorise l’extension des travaux sur la conception d’observateurs non linéaires, adaptatifs ou échantillonnés, aux mêmes structures de systèmes que précédemment en replaçant dans ces dernières les EDPs paraboliques pars d’autres classes d’EDPs, à commencer par les EDPs de type hyperbolique d’ordre supérieur à 1. L’équipe vise aussi la conception d’observateurs (non linéaires, adaptatifs ou échantillonnés) pour d’autres structures, en commençant par les cascades EDP-EDO et EDP-EDO-EDP, linéaires ou non, sujettes ou non à l’incertitude paramétrique, en présence ou non d’échantillonnage des données.

Dans le domaine de la commande frontière des SPDs, l'activité de l'équipe portera sur la stabilisation et la poursuite de trajectoires de référence. Ces problèmes (pour lesquels il n'existe pas de méthodologie générale de synthèse) seront abordés pour différentes classes de systèmes, caractérisées par la nature (linéaire ou non) des EDOs et le type (parabolique, hyperbolique…) des EDPs ainsi que leur nature (linéaire ou non). 

Les objectifs seront de combiner les méthodes de type backstepping avec des commandes de type modes glissants en vue de mettre au point des schémas de commandes robustes. Nous envisageons de développer certaines formes du principe de séparation et proposer des régulateurs à retour de sortie, adaptatifs ou non, échantillonnés ou non.  Le but est d’aller beaucoup plus loin en considérant des cascades non linéaires, différents types d’EDPs, des régulateurs de dimension infinie, des incertitudes paramétriques, des erreurs de modélisations, etc...

 


Télécharger la page

Dernière modification : 13 décembre 2017


RESPONSABLE

T. Ahmed-Ali (PR)

PERMANENTS

T. Ahmed-Ali (PR)
P. Dorléans (MC)
F. Giri (PR)
J-M. Janik (MC)
A. Lecler (MC)
E. Magarotto (MC)
J-F. Massieu (MC)
V. Van Assche (MC)

NON PERMANENTS

F. Cuny (T)
H. Fleury (P)
A. Gourdelle (T)
M. Kahelrass (T)
L. Amneh (T)

Université de Caen Normandie
LAC · Laboratoire d'automatique de Caen
CS 14032 | Bd Maréchal Juin | 14032 Caen Cedex 5