Retour à l'accueil - Logo LAC

EA 7478 | Laboratoire d'automatique de Caen

Accueil > Équipe IdO > Thème 1: Identification des Systèmes et Traitement du Signal


Thème 1 : Identification des Systèmes et Traitement du Signal (ISTS)

Dans ce premier thème nous nous intéressons d’une part à la modélisation des systèmes dynamiques échantillonnés et d’autre part à des applications du traitement du signal attenant aux systèmes de télécommunications. 

• Identification de systèmes en présence de bruit borné. Lors du processus d’identification, une hypothèse usuelle est la nature stochastique du bruit altérant les mesures. Dans certains cas (bruit de quantification, distribution inconnue du bruit) cette hypothèse est obsolète et ne peut être considérée, seule subsiste l’hypothèse sur la bornitude du bruit. Dans ce contexte, l’équipe a développé des solutions originales d’identification. Les solutions proposées sont basées sur des algorithmes de type ellipsoïdal et permettent l’identification de systèmes sous différentes structures (boucle ouverte, boucle fermée, non-linéarité, entrée inconnue).

• Analyse et développement des méthodes des sous-espaces. Dans la continuité du quadriennal précédent, l’équipe a continué à contribuer au développement des méthodes d’identification par sous-espaces, méthodes d’identification parvenues à présent à pleine maturité. Ce travail a consisté à proposer des solutions d’identification dans des contextes difficiles tels que l’identification en boucle fermée et l’identification de systèmes de Hammerstein avec des non linéarités à mémoire de type backlash ou switch.

• En termes d’identification et d’égalisation de systèmes multi-porteuses à étalement de spectre, nous avons proposé l’utilisation de codes chaotiques pour l’égalisation de canaux MC-CDMA et aussi développé un algorithme LMS basé sur les moments d’ordre supérieur pour l’identification de ces systèmes. En terme de localisation de sources rayonnantes, un propagateur d’ordre cinq pour l’estimation des angles d’arrivée a été développé. Une méthode de propagateur pour l’estimation des DOA et de l’élévation en utilisant un réseau uniforme circulaire (UCA) a aussi été étendue. A noter, qu’il a été démontré que si le nombre d’éléments d’antennes est au moins deux fois supérieur au nombre de sources alors il est possible de choisir un opérateur parmi un ensemble d’opérateurs.

 


Télécharger la page

Dernière modification : 13 décembre 2017


RESPONSABLE

O. Gehan (MC, HDR)

PERMANENTS

M. Farza (PR)
M. Frikel (MC)
M. M'saad (PR)
T. Menard (MC, HDR)
E. Pigeon (MC)
M. Pouliquen (MC, HDR)
B. Targui (MC)

NON PERMANENTS

R. Auber (T)
T. Bonargent (T)
A. Goudjil (Ing)
A. Moussa (T)
C. Treangle (T)

Université de Caen Normandie
LAC · Laboratoire d'automatique de Caen
CS 14032 | Bd Maréchal Juin | 14032 Caen Cedex 5